Histoire du laïka de iAkoutie

23-32670-fci-federation-cynologique-inte

Le Laïka de Iakoutie est une très ancienne race indigène élevée selon une méthode de sélection autochtone par les aborigènes du Nord-Est de la Russie en tant que chien de traîneau et de chasse. Les découvertes archéologiques confirment que les populations locales employaient des chiens pour le traîneau et la chasse, jusqu’à 8000 ans avant notre ère.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les toutes premières mentions écrites sur les chiens de cette région datent de 1633.

 

La première représentation des chiens de Iakoutie sous le titre :"Comment se déplacer l’hiver chez les Iakoutes" fut publiée dans le livre de Nicolas Witcen La Tartarie septentrionale et orientale(Amsterdam, 1692). La première description du Laïka de Iakoutie parut dans le livre : Géographie de l’Empire de Russie (Derpt, 1843), dans lequel il est dit que le Laïka de Iakoutie est une race canine particulière. La première mention concernant le nombre de ces chiens se trouve dans le livre : Tableaux statistiques de l’Empire de Russie (St Petersbourg, 1856) : "On compte dans la région Iakoutie15157 chiens qui servent à l’attelage". Le premier standard fut adopté en 1958 et il a servi de base au standard du Laïka de Iakoutie publié en 2005 par la R.K.F.


Pendant de nombreux siècles, le Laïka de Iakoutie a accompagné l’homme du Nord dans sa vie de tous les jours en l’aidant à chasser, à protéger son habitation, à garder les rennes et à transporter des chargements dans les rudes conditions du Grand Nord. Ces pratiques ont fait la réputation du Laïka de Iakoutie en tant que race polyvalente non seulement en Russie mais aussi dans de nombreux pays de différents continents.

557244909_orig.jpg
diamondpark2_orig.jpg
diamondpark3_orig.jpg
e-auipage_orig.jpg